Young Buck (DJ Python Remix)

SCR097DDR02
Paru le 24 février 2021
1.Young Buck (DJ Python Remix)
2.Young Buck

Le groupe Braids est heureux d’entamer 2021 en partageant un tout nouveau remix de la pièce « Young Buck » par le réputé producteur new-yorkais DJ Python. L’extrait phare du plus récent album « Shadow Offering » a été encensé par les fans et les médias lors de sa sortie il y a un an. La version de la pièce imaginée par DJ Python est hypnotique, vibrante et enivrante. Les modulations électroniques de la voix de Raphaelle projettent l’auditeur dans une nouvelle dimension hors de sa zone de confort, où Braids domine soudainement la piste de danse. Avec la pénible pandémie qui dure depuis un an, le moment est venu de recommencer à danser et à nous exprimer corporellement.

« Lorsque j’ai reçu le remix par DJ Python de notre pièce Young Buck, être sur une piste de danse m’a soudainement cruellement manqué », explique Braids. « J’ai arrêté ma voiture dans un stationnement vide, puis j’ai monté le volume au maximum. Seule entre les barrières en béton, près d’un centre d’achats désormais abandonné, je me suis rappelé des corps frôlant des corps, d’une nuit qu’on ne voudrait jamais voir finir, de la sueur, de l’extase. Pendant un instant, j’ai été transportée à l’extérieur de ma nouvelle réalité inconfortable — distancée, vivant durant une pandémie — jusque dans les souvenirs défilant derrière mes yeux fermés de la vie d’avant, qui sera éventuellement vécue de nouveau. Cette pièce est le carburant dont nous avons besoin pour continuer, l’énergie nécessaire pour garder espoir. Quand je ferme les yeux et que je danse dans mon salon en l’écoutant, je suis dans un club et le club est en moi. »

Python est un réputé DJ de Queens, New York, qui a été élevé à Miami au sein d’une famille d’origine sud-américaine. Son plus récent album « Mas Amable », paru le printemps dernier, a reçu des critiques dithyrambiques. « Pour moi, la musique est une série d’ambiances », explique Python. « Lorsque je m’assois pour faire de la musique, je ressens quelque chose, puis j’essaie simplement de le traduire en sons. C’est comme une conversation avec le soi. J’aime les sons qui sont un peu plus feutrés, ou du moins qui ne te disent pas agressivement quoi penser ou ressentir exactement. » (Pitchfork).

Le dernier album de Braids, « Shadow Offering », co-réalisé par Chris Walla, est disponible dès maintenant via Secret City Records. Vaste et voluptueux, Shadow Offering nous guide à travers une fresque sonore et narrative. Avec une honnêteté déchirante et beaucoup de précision, le groupe nous fait traverser un monde nuancé et complexe, constitué de belles contradictions. Braids est actuellement en studio pour créer du nouveau matériel.