Dernière sortie

Infamous

Paru le 20 novembre 2015

Good Advice est le quatrième album de l’auteure-compositrice Basia Bulat, réalisé par Jim James de My Morning Jacket et nommé sur la courte liste du Prix de musique Polaris. Avec une voix électrifiante, des paroles comme des flèches d’argent, elle est devenue l’un des talents les plus remarquables du Canada. Depuis la sortie de son premier disque en 2007, Bulat a partagé la scène avec des artistes tels que: Arcade Fire, The National, Nick Cave, Daniel Lanois, St Vincent, Sufjan Stevens, Beirut, Destroyer, Tune-Yards, Sondre Lerche, The Tallest Man On Earth, The Head and The Heart, Owen Pallett, Andrew Bird et Devotchka. Elle se produit souvent en solo dans de gigantesques salles, rassemblant les foules avec son autoharpe ou son charango, en tapant du pied et avec ses deux puissants poumons. Mais son talent immense a également été reconnu à grande échelle: ses chansons ont été adaptées pour de grandes performances avec des orchestres symphoniques, et elle a été invitée à prendre part à de prestigieux hommages à Leonard Cohen et The Band.

Bulat est née à Toronto, élevée par des parents immigrants polonais. Elle a grandi en écoutant les élèves de piano de sa mère, Sam Cooke et Stax sur la station de radio oldies, tombant plus tard en amour avec Odetta, Stevie Nicks, Sandy Denny et Abner Jay. Bien qu’elle provienne de la scène indie folk de l’Ontario, où elle s’est liée d’amitié avec les membres de Ohbijou, Timber Timbre et Great Lake Swimmers, ses trois premiers albums ont été enregistrés à Montréal. Les deux premiers, Oh My Darling (2007) et Heart Of My Own (2010), ont été enregistrés avec le réalisateur Howard Bilerman, un ingénieur qui était alors mieux connu pour des albums bruyants à saveur punk-rock, tandis que Tall Tall Shadow (2013), nommé au JUNO et au Prix de musique Polaris, a été réalisé avec Mark Lawson (The Unicorns, Akron / Family) et Tim Kingsbury d’Arcade Fire. Elle vit à Montréal depuis 2014.